Le 27 mars le Graap Association a tenu son Assemblée générale non pas à Lausanne mais à Nyon, ce pour montrer que tout ne se passe pas nécessairement toujours dans la capitale. Certains, notamment les lausannois, ont vécu mille péripéties pour arriver au lieu du rendez-vous. Quant aux Nyonnais, ils sont arrivés avec une heure de retard, ayant mal lu la convocation ! Décidément rejoindre la salle de paroisse de Nyon n'était pas une sinécure...

Néanmoins, environ cinquante personnes étaient tout de même présentes et l'Assemblée a pu commencer presque à l'heure devant un public attentif.

Petit retour en arrière : lecture et adoption du PV du 30 mai 2012

Pour commencer, nous sommes revenus sur l'Assemblée générale de l'année passée, le 30 mai 2012. Nous nous sommes rappelés de la naissance du Graap Fondation, fin 2011, et du passage de flambeau de Madeleine Pont à Jean-Pierre Zbinden. Jean-Pierre est depuis ce moment le directeur du Graap Fondation et Madeleine présidente du Graap Association. Quant à Nelly Perey, elle a renoncé à sa fonction de présidente.

En ce même 30 mai 2012, l'Assemblée avait procédé à la réélection des cinq membres comité de l'Association et à l'élection de 5 nouveaux membres pour les années 2012 et 2013. En cours d'année sont venus s'ajouter encore 4 participants élus par les 4 assemblées régionales (Riviera, Nord-Vaudois, La Côte et le Centre).

D'autre part, c'est à cette occasion qu'avait été fixé le nouveau montant de la cotisation qui permet d'être membre du Graap Association. Il a été fixé à Fr. 75.00 par année, frs 45.- pour les petits budgets (droit aux PC, OCC.)

La carte de membre donne notamment droit à un abonnement à la revue Diagonales et à une réduction sur les repas pris au Grain de Sel. Quant au journal interne L'Echo, tous les travailleurs AI le reçoivent, qu'ils soient membres ou non.

Suite à cette avalanche d'informations, le PV de l'Assemblée du 30 mai 2012 a été adopté à l'unanimité.

 

Présentation des comptes 2012

Le bilan au 31 décembre 2012 s'est soldé par un excédent de produit de presque 50'000 Fr. C'est le capital du Graap Association et il est donc positif, ouf !

En observant de près des comptes, plusieurs ont constaté une baisse des produits résultants des cotisations. En effet, auparavant, tous les travailleurs AI étaient obligés d'être membres pour avoir un poste de travail indemnisés au Graap et donc de payer une cotisation à l'Association. Aujourd'hui, on peut travailler au Graap-Fondation sans être membre de l'association. Et ceux qui décident d'être membres et paient la cotisation recevront la revue Diagonales et l'Echo et bénéficieront d'un rabais pour les repas pris au Grain de Sel.

Si certains membres se sont montrés déçus par cette baisse du nombre de personnes s'acquittant des cotisations, Madeleine trouve que plus de 500 personnes cotisantes, c'est déjà bien et elle salue leur fidélité et leur engagement.

Autre question brûlante : pourquoi le travail de la comptabilité est revenu si cher (12'500 Fr. pour l'année comptable 2012). Madeleine a expliqué que c'est au 1er janvier 2012 qu'il aurait fallu être prêt pour gérer les comptes de l'Association, avoir un nouveau plan comptable simplifié et opérationnel, ce qui signifie avoir apprivoisé un nouveau logiciel de comptabilité. En plus, il y avait encore beaucoup d'écritures bancaires en lien avec la transition des fonds de l'association à la Fondation.

Il n'était pas pensable de demander au Comité et à sa présidente Nelly Perey de doter l'association d'une structure comptable fiable dans les délais. Ainsi, le comité a décidé de faire appel aux professionnels du Graap-Fondation de gérer les comptes encore pour cette année 2012.

En ce qui concerne 2013, comme tout est désormais clarifié, une seule personne, Stéphanie Saury, va travailler à 10% pour gérer les comptes de l'Association, le fichier de ses membres et le secrétariat avec une nette diminution de frais à la clé.

Ces questions réglées, les comptes 2012 ont été approuvés à l'unanimité

 

Les activités 2012

1) Le comité

En tant que présidente du Comité du Graap Association, Madeleine a évoqué les activités du comité dont nous retiendrons notamment les prises de position par rapport au «Non au démantèlement de l'AI», à la votation du 17 juin «Non à la modification de la Lamal visant la limitation du choix du médecin».

Le comité a aussi organisé un débat sur l'accès et le partage du dossier médical informatisé du patient et deux soirées Café «Prison» au Casino de Montbenon.

 

2) Les assemblées régionales

Un délégué de chaque Assemblée régionales (le Centre, le Nord-Vaudois, la Côte et la Riviera) a résumé en quelques mots les spécificités de son groupe. Ces assemblées sont un espace d'accueil et de partage pour les patients et leurs proches. De beaux moments de solidarité et d'entraide en découlent. En outre, nous avons évoqué les actions prévues pour 2013 au niveau des quatre régions.

 

3) Commission de politique sociale (COPOSOC)

Elle réunit une bonne douzaine de personnes et a organisé six sessions de travail en 2012. Ont été abordés : la révision AI 6B ; le référendum concernant le managed care ; la loi de la protection de l'adulte et l'enfant ; la loi de mesures d'intégration des personnes handicapées ; la Cyber santé, projet vaudois.

 

4) Représentation – Relations publiques

AGILE, faîtière suisse des associations d'entraide. Deux membres du comité suivent les assemblées des délégués : ce sont Jesus Garcia et Robert Joosten.

Une membre d'AGILE, Mélanie Sauvin, est intervenue en fin d'assemblée pour le « NON au démantèlement de l'AI ». En effet, il est prévu de faire correspondre la rente au taux d'invalidité. Exemple : jusqu'ici, une personne invalide à 80% touche une rente pleine à 100%. Si la loi passe, cette personne ne touchera plus qu'une rente de 80%.

AGILE cherche des personnes concernées par le problème qui seraient prêtes à témoigner dans les médias de façon anonyme. Si un référendum est finalement lancé, il faudra cette fois faire appel à des témoignages personnalisés.

CORAASP, pour coordination romande des associations pour la santé psychique : la présidente, Madeleine Pont, est membre du comité.

COMMISSION CANTONALE D'EXAMEN DES PLAINTES : notre présidente y est aussi membre.

CONSEIL DE FONDATION DU GRAAP : Nelly Perey et Madeleine Pont y siègent.

 

5) Programme 2013

Sans entrer dans les détails, nous relevons que ce programme se divise en trois axes principaux : d'abord l'entraide et la solidarité, ensuite la formation et l'information et enfin la politique sociale et de la santé, les droits des patients.

En conclusion, relevons que pour le Graap Association a bien pris le tournant et apprend, dans la douceur, à voler de ses propres ailes laissant la Fondation conduire et développer les actions que le Graap-association avait initiés.

Le programme 2013, construit avec la participation engagée de membres de ses régionales s'avère prometteur.

Merci de votre solidarité pour un Graap qui met toute son énergie à défendre nos droits et nos intérêts, à s'investir dans des projets personnels. Ne l'oublions pas, c'est notre Graap, celui qui fait bouger les choses et reste à nos côtés.

 

Echo n° 23 Juin-Juillet 2013
Carole Mock
Atelier Rédaction, Lausanne

[ Haut de page ]

facebook suiveznous

Qui est en ligne ?

38 visiteurs parcourent le site

30 ans du Graap

video pte

Visionnez le film
"Le Graap a 30 ans" !


Vidéo réalisée pour le Bal de l'Entraide du 17 novembre 2017

"Folies à temps partiel - D'objets de soins à citoyen"

folieatempspartiel pte

A l'occasion des 30 ans du Graap, le livre du Graap, de l'Anaap et de l'Afaap sur les mouvements d'usagers de la psychiatrie en Suisse Romande est sorti.

Lire la suite...

© 2019 Graap | association groupe d'accueil et d'action psychiatrique     Conception : Graap (Créasite)