graap association

Groupes d'entraide

Numéros d'urgences

Proches de détenus

Information partenaires

Photo by Luke Stackpoole

Bref historique du Graap Association

Créé en 1987, le Graap regroupe les personnes concernées par la maladie psychique,  y compris leurs proches. Mieux comprendre la maladie, donner un sens à sa vie,  trouver des moyens pour mieux vivre avec, créer des réseaux d’entraide et de  solidarité sont quelques-uns des principes qui sous-tendent ses actions. 

Le Graap travaille aussi à la déstigmatisation de la maladie psychique. Il se bat pour  que les Droits de l’homme ne restent pas une déclaration d’intention mais  deviennent une éthique qui imprègne les rouages de notre société, qu’ils soient  politiques, administratifs ou religieux. Il veille aussi à ce que les actions des  intervenants, en prise directe avec les personnes concernées par la maladie  psychique, soient respectueuses de la Convention internationale des droits de  l’homme.  

Dès le début janvier 2012, deux entités bien séparées, mais complémentaires sont  à la disposition du public concerné : le Graap-Association et le Graap-Fondation. Le Graap-Association s’occupe principalement des tâches suivantes : 

Animer chaque mois un groupe d’entraide pour les proches concernés par la  problématique de la maladie psychique et de la détention en prison, notamment  des personnes astreintes à une mesure thérapeutique exécutée en milieu  pénitentiaire (art. 59 al.3 du Code pénal suisse). 

Organiser des rencontres, telles que cafés philo, assemblées régionales ou autres  groupes de discussion, ouverts à tous. Les participants, membres ou non de  l’association, peuvent s’y exprimer, écouter et être entendus dans le respect et la  confidentialité.  

Défendre les droits et les intérêts des personnes concernées par la maladie psychique  en assurant la représentation de la problématique psychiatrique dans diverses  commissions, comités et autres groupes de travail. Les membres du Comité du  Graap-Association étudient et prennent position lors de consultations pour  l’élaboration de lois, de règlements aux plans cantonal et fédéral. Ils sont attentifs  à l’évolution des mentalités et des problématiques liées à la santé mentale et  agissent concrètement notamment en luttant contre le démantèlement de  l’Assurance Invalidité et en conduisant des actions concernant la problématique «  Maladie psychique et prison ». 

Partager sur ce site web les actualités publiées par  les médias sur des thèmes en lien avec le vécu de la maladie psychique, le  rétablissement, les politiques sociales et annoncer les événements tels que des  formations ou des manifestations concernant la santé mentale. 

Tél. 079 694 81 80 - contact.association@graap.ch - BCV Lausanne, CCP 10-725-4, Clearing 767, IBAN CH 08 0076 7000 A053 0378 9.

Fondatrice

La fondatrice du Graap

Madeleine Pont

graap-077

2020 - aujourd'hui

2010 - 2019

2000 - 2009

1990 - 1999

Création 1987 - 1989

En savoir plus

Quelles sont les missions du Graap ?

Trouvez plus d'information sur le sujet en suivant le lien ci-après