logo-ecart site

INFOS-Pétition No1 : Pétition – Le trouble mental n’est pas un crime – signer en ligne

Le Graap se bat, entre autres, pour que les Droits de l’homme ne restent pas une déclaration d’intention, mais deviennent une éthique qui imprègne les rouages de notre société, qu’ils soient politiques, administratifs ou religieux. Il veille aussi à ce que les actions des intervenants, en prise directe avec les personnes concernées par le trouble mental, soient respectueuses de la Convention internationale des Droits humains.

C’est donc tout naturellement que les membres du Groupe de proches « Maladie psychique et Prison » du Graap en sont venus, après plus de 12 ans de partage d’expériences concernant leur proche-détenu en prison, à exprimer leurs constatations et à formuler une pétition intitulée :

Nº 1 – Graap-INFOS-Pétition du 23 novembre 2023

Aux personnes intéressées et/ou concernées par les activités et thématiques du Graap-Association,
À nos partenaires psychosociaux et politiques,
À vous qui soutenez la Pétition,

Madame, Monsieur, Chère et Cher Ami-e,

C’est un immense écart qui existe entre la réalité du placement en prison et l’esprit de l’article 59 du Code pénal Suisse.

  • Le Code pénal prévoit un placement dans un établissement approprié pour y exécuter une mesure thérapeutique.
  • En réalité, faute de place en Suisse romande et particulièrement dans le Canton de Vaud, les personnes atteintes gravement dans leur santé mentale sont maintenues en prison, pour une durée indéterminée, en moyenne 5 ans et 7 mois.

Il y a aussi un réel écart entre les objectifs de la prison qui punit et ceux de l’institution thérapeutique qui soigne. Si le crime n’est pas une maladie et doit être puni, le trouble mental, quant à lui, doit être soigné dans un établissement approprié.

Afin de sortir d’un sentiment épuisant et désespérant d’impuissance, les membres du Groupe de proches de personnes atteintes de troubles psychiques et détenues en prison pour exécuter une mesure thérapeutique, sont passés à l’action.

Ils se sont dotés d’un outil démocratique, la pétition, pour obtenir plus de justice dans le traitement de malades mentaux.

Refusant leur mise en prison, ils demandent par le biais de cette pétition, la création d’institutions dotées d’espaces fermés et sécurisés prodiguant des soins de qualité en santé mentale qui respectent les droits humains et soient conformes, dans la réalité quotidienne au Code pénal suisse.

À vous tous qui nous lisez, nous comptons sur votre solidarité avec les membres de cette société cumulant deux handicaps discriminants, la prison et la maladie mentale, et qui sont particulièrement maltraités.

Plus nous serons nombreux à revendiquer cet établissement approprié, plus nous avons de chances d’aboutir rapidement.

Cliquer ici pour accéder à la page “Pétition”, pour signer en ligne et/ou pour l’imprimer.Tout un chacun peut signer, qu’il soit Suisse ou Étranger et quel que soit son lieu de domicile.

Nous vous remercions sincèrement pour votre intérêt, votre soutien solidaire et chaleureux. Avec nos cordiales et amicales salutations,

Pour le Graap-A , Mme Dominique Hafner, Présidente
Pour l’Action Maladie Psychique et Prison,
Huguette Wist, Resp. Pétition; Karen Hafsett Nye, Coordinatrice et
Madeleine Pont, Resp. AMPP

logo-ecart site

INFOS-Pétition No1 : Pétition – Le trouble mental n’est pas un crime – signer en ligne

Le Graap se bat, entre autres, pour que les Droits de l’homme ne restent pas une déclaration d’intention, mais deviennent une éthique qui imprègne les rouages de notre société, qu’ils soient politiques, administratifs ou religieux. Il veille aussi à ce que les actions des intervenants, en prise directe avec les personnes concernées par le trouble mental, soient respectueuses de la Convention internationale des Droits humains.

C’est donc tout naturellement que les membres du Groupe de proches « Maladie psychique et Prison » du Graap en sont venus, après plus de 12 ans de partage d’expériences concernant leur proche-détenu en prison, à exprimer leurs constatations et à formuler une pétition intitulée :

Nº 1 – Graap-INFOS-Pétition du 23 novembre 2023

Aux personnes intéressées et/ou concernées par les activités et thématiques du Graap-Association,
À nos partenaires psychosociaux et politiques,
À vous qui soutenez la Pétition,

Madame, Monsieur, Chère et Cher Ami-e,

C’est un immense écart qui existe entre la réalité du placement en prison et l’esprit de l’article 59 du Code pénal Suisse.

  • Le Code pénal prévoit un placement dans un établissement approprié pour y exécuter une mesure thérapeutique.
  • En réalité, faute de place en Suisse romande et particulièrement dans le Canton de Vaud, les personnes atteintes gravement dans leur santé mentale sont maintenues en prison, pour une durée indéterminée, en moyenne 5 ans et 7 mois.

Il y a aussi un réel écart entre les objectifs de la prison qui punit et ceux de l’institution thérapeutique qui soigne. Si le crime n’est pas une maladie et doit être puni, le trouble mental, quant à lui, doit être soigné dans un établissement approprié.

Afin de sortir d’un sentiment épuisant et désespérant d’impuissance, les membres du Groupe de proches de personnes atteintes de troubles psychiques et détenues en prison pour exécuter une mesure thérapeutique, sont passés à l’action.

Ils se sont dotés d’un outil démocratique, la pétition, pour obtenir plus de justice dans le traitement de malades mentaux.

Refusant leur mise en prison, ils demandent par le biais de cette pétition, la création d’institutions dotées d’espaces fermés et sécurisés prodiguant des soins de qualité en santé mentale qui respectent les droits humains et soient conformes, dans la réalité quotidienne au Code pénal suisse.

À vous tous qui nous lisez, nous comptons sur votre solidarité avec les membres de cette société cumulant deux handicaps discriminants, la prison et la maladie mentale, et qui sont particulièrement maltraités.

Plus nous serons nombreux à revendiquer cet établissement approprié, plus nous avons de chances d’aboutir rapidement.

Cliquer ici pour accéder à la page “Pétition”, pour signer en ligne et/ou pour l’imprimer.Tout un chacun peut signer, qu’il soit Suisse ou Étranger et quel que soit son lieu de domicile.

Nous vous remercions sincèrement pour votre intérêt, votre soutien solidaire et chaleureux. Avec nos cordiales et amicales salutations,

Pour le Graap-A , Mme Dominique Hafner, Présidente
Pour l’Action Maladie Psychique et Prison,
Huguette Wist, Resp. Pétition; Karen Hafsett Nye, Coordinatrice et
Madeleine Pont, Resp. AMPP

Vous pouvez utiliser les filtres ci-dessous ou utiliser les étiquettes grises sur les articles pour découvrir un thème en particulier.

Rechercher

Date

Catégorie

Sujet

Une personne autiste récompensée par le prix « Ceci est mon récit »

24 février 2024

Le jury de la Société suisse de psychiatrie sociale a attribué à B. le prix S0-Psy 2023 pour le récit poignant dans lequel elle raconte sa lutte quotidienne durant plusieurs années pour travailler et rendre...

LIRE

AUTRES ARTICLES

De qui est composé le comité ?

Trouvez plus d'information sur le sujet en suivant le lien ci-après