person holding blue light in dark room

Une application pour mieux suivre les personnes à risque de psychose

Une équipe de l’Université de Genève (UNIGE) a mis au point une application qui permet de suivre au jour le jour l’évolution des symptômes d’une personne à risque de psychose. Ce suivi « à distance » permettrait d’espacer les séances en présentiel et de ne les rendre nécessaires que lorsque la personne traverse une phase de crise ou d’exacerbation des symptômes.

Lire l’article

Partager avec les autres

Shares

AUTRES ARTICLES

Continuer la lecture

Le chemin du rétablissement…entre contrainte et acceptation : l’Ilôt vous invite à une rencontre co-organisée avec le CHUV et le GRAAP, le 22 novembre 2021

13 novembre 2021

Le chemin du rétablissement…entre contrainte et acceptation » : l’Ilôt vous invite à une rencontre co-organisée avec le CHUV et le GRAAP, le 22 novembre 2021 à 19h, au Grand Auditoire Consultation Boston de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Avenue...

LIRE

EN SAVOIR PLUS

De qui est composé le comité ?

Trouvez plus d'information sur le sujet en suivant le lien ci-après