graap-076

7e Révision de l’AI : Appauvrir les familles déjà fragilisées ?

Une étroite majorité de la Commission du Conseil nationale de la sécurité sociale et de la santé décide une réduction des rentes pour enfants, exposant ainsi davantage d’enfants de rentières et rentiers AI à un risque de pauvreté. Or, on sait que la pauvreté restreint considérablement les chances de démarrer dans la vie.

Les enfants concernés doivent renoncer à beaucoup de choses, sont souvent exclus socialement, ont moins de possibilités de formation et se nourrissent moins sainement. AGILE.CH espère vivement que le nouveau Conseil national suive la minorité de sa commission et refuse de réduire les rentes pour enfants.

La CSSS-CN réaffirme également, par 18 voix contre 6 et 1 abstention, d’imposer à l’administration, aux assurances et à d’autres institutions une énorme charge administrative et financière en voulant modifier le terme de « rente pour enfant » en « complément de rente pour les parents ». Cette décision de la CSSS-CN signifie que ce terme, pourtant ancré depuis une quarantaine d’années, devrait être adapté dans la législation, les directives, les fiches d’information, les sites web et d’autres sources d’information.

Conseils national et des États se rejoignent en revanche sur l’introduction d’un système de rentes linéaires, comme proposé par le Conseil fédéral. Ce nouveau système, qu’AGILE.CH rejette ouvertement, induit une réduction de rente pour les personnes dont le taux d’invalidité se situe entre 60% et 69%. Étant donné que le potentiel de réinsertion est plus faible pour les personnes plus âgées, le Conseil fédéral prévoit une garantie des acquis à partir de 60 ans pour les rentières et rentiers AI. Une très étroite majorité de la CSSS-CN partage sur ce point l’avis du Conseil des États: compte tenu de la situation sur le marché de l’emploi, les acquis doivent être garantis à partir de 55 ans.

Les expertises médicales sont décisives dans l’octroi ou non d’une rente. Le compte-rendu des entretiens doit permettre de garantir la qualité des expertises. La majorité de la CSSS-CN rejoint ici le Conseil des États en décidant que les entretiens soient enregistrés.

Le projet sera vraisemblablement traité par le Conseil national lors de la session d’hiver. Il reste à espérer que ses membres se penchent attentivement sur l’étude susmentionnée qui traite de la pauvreté des enfants en Suisse, et que sur la base de ces résultats, la Chambre basse se prononce dans le sens de la minorité de sa commission, à savoir contre une réduction des rentes pour enfants et contre le changement de terme.

Si des divergences subsistent à l’issue des débats au Conseil national, le projet retournera au Conseil des États. Si elles subsistent encore après trois discussions par article dans chacun des conseils, une conférence de conciliation sera réunie.

7e_revision_ai-1

Partager avec les autres

Shares

AUTRES ARTICLES

Continuer la lecture

Webconférence « Vivre avec…des troubles psy et des troubles de la sexualité » : Jeudi 29 septembre à 18h

22 septembre 2022

De multiples facteurs peuvent perturber la sexualité. Des experts de vécu, des proches et des professionnels viendront en parler librement, témoigner et répondre à vos questions.

Inscrivez-vous dès maintenant

Pour revoir les webinaires précédents : https://positiveminders.com/replays/webinaires/

LIRE

Nouvelles du 24 juin 2022- Salle comble pour ce 11e Café Prison – Le combat d’un détenu modifie une pratique discriminante

24 juin 2022

Nouvelles du 24 juin 2022  Salle comble pour ce 11e Café Prison Aux personnes intéressées et/ou concernées par les activités et thématiques du Graap, À nos partenaires psychosociaux et politiques,À vous qui soutenez le Collectif 59 – Libérez-Christian, Madame,...

LIRE

Nouvelles du 16 juin 2022  — La Caisse vaudoise de compensation priée de passer à la caisse

9 septembre 2022

Aux personnes intéressées et/ou concernées par les activités et thématiques du Graap-Association, À nos partenaires psychosociaux et politiques, À vous qui soutenez le Collectif 59 – Libérez-Christian, Madame, Monsieur, Chère et Cher Ami-e,  Toutes les Nouvelles que nous vous avons envoyées...

LIRE

EN SAVOIR PLUS

De qui est composé le comité ?

Trouvez plus d'information sur le sujet en suivant le lien ci-après