person sitting while using laptop computer and green stethoscope near

«Pas assez de bons experts»: le principe aléatoire doit être introduit rapidement

Les mesures proposées par l’OFAS pour remédier aux problème du manque de bons experts sont insuffisantes ; Inclusion Handicap demande que toutes les expertises soient attribuées selon le principe aléatoire, afin de résoudre la problématique de la dépendance économique des experts.

Voir l’article

Partager avec les autres

0Shares
0

AUTRES ARTICLES

AUTRES ARTICLES

EN SAVOIR PLUS

De qui est composé le comité ?

Trouvez plus d'information sur le sujet en suivant le lien ci-après