Témoignage d’une art-thérapeute   C’était hier. La parole s’était fait la malle. La vie aussi en quelque sorte. Au fond du trou, je n’étais qu’une petite chose recroquevillée, une bête souffrante, incapable de marcher, incapable de parler, indifférente à tout, indifférente à l’autre aussi. Les « spécialistes » persistaient pourtant à croire à leurs nobles…

Lire la suite