Apprendre et comprendre   La maladie ne nous prend aucune faculté, elle en barre l’accès… momentanément.   Je souffre d’une psychose maniaco-dépressive depuis 1990. Je suis arrivée en février 1991 à la Métairie très déprimée. Après quelques jours d’observation, le Dr Gabris m’a admise dans l’unité du traitement de l’humeur, qui applique la thérapie cognitive.…

Lire la suite