Notre cerveau n’est pas réglé pour reconnaitre facilement les dangers à long terme. Nous avons besoin de faits concrets, des signes que nous pouvons percevoir par nos sens.  Tobias Brosch, professeur à la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, projette une simulation de réalité virtuelle pour que nous puissions ressentir les impacts du…

Lire la suite