person in brown long sleeve shirt covering face with hand

Expertises AI : les assurés auront leur mot à dire sur le choix de l’expert ; l’assurance et la personne assurée devront se mettre d’accord sur un mandataire

Dans le cadre du Développement continu de l’AI entré en vigueur le 1er janvier 2022, les assurés ont désormais le droit de récuser l’expert mandaté par l’AI, ceci dans un délai de 10 jours à compter de la notification du nom de l’expert-e et sous certaines conditions.

Inclusion Handicap a mis en ligne un outil (Aide concernant l’attribution d’expertises AI) qui permet d’être guidé dans ce processus d’obtenir un avis sur l’expert proposé par l’AI.

Les assurés peuvent également proposer un expert de leur choix. Des conseils peuvent être obtenus auprès du médecin spécialiste ou des services d’aide et de conseils dans le domaine de l’AI.

Pour Inclusion Handicap, ces nouveautés législatives représentent un pas dans la bonne direction, mais des mesures supplémentaires seront nécessaires de la part des offices AI pour augmenter la qualité des expertises (limiter le nombre d’expertises par expert, choisir les experts selon leur spécialisation, écarter les experts « douteux », etc.).

Ecouter l’émission RTS du 04-02-2022 : Des nouveautés pour les expertises AI

Partager avec les autres

Shares

AUTRES ARTICLES

Continuer la lecture

D’ici fin 2023 les barèmes de salaires utilisés pour le calcul du taux d’invalidité seront révisés pour mieux prendre en compte les atteintes à la santé des personnes concernées.

18 janvier 2023

Vivement critiqués depuis 2021 par AGILE.CH et d’autres organisations, les barèmes de salaires utilisés pour le calcul du taux d’invalidité devront être révisés pour mieux prendre en compte les atteintes à la santé des personnes concernées. Lire...

LIRE

EN SAVOIR PLUS

De qui est composé le comité ?

Trouvez plus d'information sur le sujet en suivant le lien ci-après