Affiche Graap - 10e Cafe prison

10e Café Prison

Prise en charge de la violence chez les patients psychiques
Limites de l’hôpital, limites de la prison

1er avril 2019

Pour ce 10e Café Prison, et après avoir questionné sous différents angles la condition des patients psychiques confrontés à la prison en Suisse romande, nous pouvons présenter cette fois une alternative à la prise en charge carcérale de patients psychiques ayant des comportements délinquants voir violents.

En effet à l’étranger, des alternatives, il en existe ! avec plus de dix ans d’expériences d’accompagnement hors les murs… alors nous avons souhaité en savoir plus.

Profitant de marquer d’une manière exceptionnelle ce 10e Café, nous avons l’honneur d’accueillir la fondatrice du Programme d’Accompagnement Justice et Santé Mentale du Québec (PAJSM) (Interview de A. Crocker), la Professeure Anne Crocker, Directrice de la recherche et de l’enseignement universitaire, Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel, ainsi que Maître Sophie Blackburn, avocate de formation, Responsable du PAJSM à Montréal.

Elles viendront nous exposer les tenants et aboutissants de ce programme qui privilégie la mise en place d’un réseau pluridisciplinaire autour de la personne souffrant de troubles psychiques appréhendée par la Justice. Un programme qui permet au patient psychique d’éviter le parcours judiciaire classique et de favoriser le processus de rétablissement et de réintégration.

Un projet pour la Suisse romande?

Pour enrichir ce débat et réfléchir ensemble à la faisabilité d’un tel projet en Suisse romande,  nous avons la chance de pouvoir accueillir deux personnalités de choix :

Monsieur Claude Schwab, député au Grand Conseil et Président de la Commission des visiteurs.

Monsieur Marc Pellet, Juge cantonal à la Cour d’appel pénale.

Un débat qui s’annonce riche et qui permettra une réflexion commune avec les professionnels du domaine, les proches, ainsi que tout public qui s’intéresse à cette problématique.

Pour fêter ce 10e Café Prison ensemble, un cocktail dînatoire, servi durant le débat, nous est gracieusement offert par le SPEN.

À savoir aussi que deux crédits de formation continue sont reconnus par la SSPP, Société de psychiatrie et psychothérapie sociale et par la section romande de  la SSPS, Société suisse de psychiatrie sociale.

Le Groupe d’organisation :

Marc Bertolazzi, SPEN – Laurent Bonnard, journaliste – Ruth Challandes, proche – Fleur Delafontaine, SMPP – Véronica Eusebio, proche – Pr Bruno Gravier, SMPP – François Grivat, FVP – Dr Christopher Hasler, Unité Psy & migrants, DP-CHUV – Madeleine Pont, Graap-A – Christiane Sauvageat, SPEN – Viviane Schekter, REPR

Avec le soutien financier :

  • du CSCSP, Centre Suisse de Compétences en matière d’exécution de sanctions pénales
  • de la Loterie Romande

Liens en relation avec le 10ème café prison :

Programme d’accompagnement justice-santé mentale : un modèle unique d’engagement communautaire

Interview de A. Crocker

Communiqué de presse

communique-presse-10e-cafe-prison-2

Compte-rendu

compte-rendu-par-léquipe-Maladie-Psychique-et-Prison-

Articles parus

Article publié par infoprisons.ch

Le Québec évite la prison aux malades psychiques délinquants. Un exemple à suivre pour la Suisse? 

Le-Québec-évite-la-prison-aux-malades

Tribune-de-Genève

Partager avec les autres

0Shares
0

Article précédent

Article suivant

Article précédent

Article suivant

AUTRES ARTICLES

AUTRES ARTICLES

EN SAVOIR PLUS

De qui est composé le comité ?

Trouvez plus d'information sur le sujet en suivant le lien ci-après